Nos aubergistes préféré.e.s n°2 : Promesses tenues, spontanéité et Loire à vélo!

Un mélange de maisons familiales, d’amis, de rencontres chez l’habitant et de Warmshowers qui ont sus nous réchauffer des basses températures de la traversée !
Terre-Mer-Air

Après la ZAD et pour la Loire à vélo, beaucoup de personnes nous ont accueillis chaleureusement, et lorsqu’on n’a pas oublié, on prend un cliché !

Passage à commequiers en vendée!

Depuis que Victor sait qu’il pédalera à travers la France, il a tenu la promesse de passer voir Marie-Jo, sa grande-tante, à Commequiers ! C’est avec un accueil génialissime que nous avons passé 3 jours à se refaire au chaud (à base de poulet patate entre autres), profitant d’être proche de la ZAD de la Dune pour y passer.

Participants à une réunion sur la monnaie libre à Clissons, nous avons spontanément été accueillis par Gaëlle, qui nous a fait découvrir cette ville de la « petite Toscane », et une des meilleures librairies rencontrées!

merci à votre ACCUEIL sur votre super rocket stove!

D’abord contacté par WarmShower avant d’arriver à la ZAD de Notre-Dame, puis rencontrés là-bas, Marie Christine et Gérard nous ont fait découvrir leur rocket stove et leur ancien pétrin de paysan boulanger ! On est même allé voir les Misérables au cinéma, le grand luxe !

Un départ de la loire à vélo chaleureux !

Nous avions rencontré Jérôme et Christelle avant la ZAD, qui avait fait venir son fils pour rencontrer « 3 jeunes ingés aventuriers ». Tellement convaincu du projet, il nous invite chez sa soeur et son mari, Delphine et (???) à Nantes, juste avant le départ de la Loire à vélo! Une belle soirée pour débriefer de la ZAD et de ce qui s’y vit et de la perception des habitants autour, dont ils font partie.

Départ de Troglobal

Invités à passer lors d’une réunion sur la monnaie libre électronique June, nous arrivons à Troglobal, un village troglodyte ! Une expérience de vie en commun depuis 20 ans, dans un site unique où vivent des personnes d’une grande énergie!

Départ frisquet après 3 jours chaleureux !

Un des lieux où plutôt que d’y passer une nuit, nous y sommes restés 3 jours ! Le contact et l’accueil hyper simple d’Olivier nous ont donné envie d’en vivre plus avec cet homme ! Un moment à planter des arbres, découvrir, reconnaître et manger des plantes sauvages, bricolé des barques et visité des grottes, un moment très fort de notre traversée ! Nous avons entamé un projet de séchoir à fruits solaire grande échelle sans moteur, que nous reviendrons sûrement expérimenter !

Le passage à Blois chez les parents d’un ami de Josselin commencera la série des pâtes-bolo de la traversée. C’est ici que Josselin profitera du transport ferroviaire encore roulant pour avancer chez Christophe, le tendon d’Achille en situation de PLS comme un étudiant lors du beaujolais nouveau.

Passage à Sully sur Loire

Pour notre première nuit chez l’habitant, le parcours aura choisi Sully-sur-Loire, et le destin, un couple de retraités Sullylois depuis toujours ! Après un vin d’épine maison de qualité, la Chartreuse de nos contées aura su séduire Serge et Marie-Claude ! Nous sommes contents d’avoir contribué à une vision du monde joyeuse et solidaire !

La douce ambiance de folie chez Nadia et Anita!

Un passage à la Charité fracassant, avec l’énergie de Nadia et de sa fille Anita ! Siméon, on reviendra pour te voir ! Si vous passez par la Loire à vélo, (ou à pied sur le chemin de Saint Jacques) n’hésitez pas à vous arrêter dans le refuge de Nadia pour la modique somme de 10€ ! On a même eu le droit à la démo de danse, on parie qu’en Mars, ça va gérer grave pour la compo d’Anita !

Nous sommes bien sur allé manifestés le 5 décembre pour une vie digne, juste, et par conséquent contre la réforme des retraites, les privatisations, les mesures inégalitaires (enfin on va pas faire la liste ici…), et un homme est venu voir qui étaient ces 2 drôles de gus avec leur vélo de voyage au milieu. C’est comme ça qu’on a rencontré Lionel, qui habitait 30 km à l’Est de Nevers… On ne pouvait pas rêver mieux!

Après notre premier col du voyage dans le Morvan (« enfin! » disent les Grenoblois) Lucile et Antoine nous ont accueillis au Creusot, dans leur maison qui héberge aussi une association de réparation de vélo ! On a hâte d’avoir des nouvelles du projet de tiers-lieu, et on n’oubliera pas d’envoyer de la bière de Sassenage à votre fromager !

Une fine équipe! Nous ne sommes rien,  soyons tout!

Nous avons passé 3 jours près de Tournus, chez Christophe, aidant à retaper un corps de ferme ! Nous revoilà à trois! Nous avons rencontré Philippe, avec qui le contact est super bien passé, et les soirées d’hiver à jouer au Catane et au tarot, apprendre des chants en bossant et écouter Paris Mai restera comme de super moments du voyage.

Pour finir en beauté, les trios doublés maléfiques, ceux de l’école et ceux du vélo se retrouvent à Lyon, accueillis on ne peut plus chaleureusement par un concierge affable. (lol, quand on arrive en ville comme dirait Balavoine, on sait qu’on y est! Nous aussi, tout ce qu’on veut c’est être heureux, et l’être avant d’être vieux) Un grand plaisir de retrouver notre Pierrot national !

La chaîne de légende ! Merci à la voiture balais qui à bien voulu nous dépanner!

Et pour la dernière soirée avant le retour Grenoblois, nous sommes passés chez la famille de Maxime, à Semons, juste après avoir cassé la première chaîne du voyage, à 20 km de l’arrivée! Une recette cacahuète-PetitLu-Lait concentré qui restera dans les mémoires!

fr_FRFR
en_GBEN fr_FRFR